Comment bien négocier avec votre banque quand vous créez votre société ?

Publié le : 03 juin 20214 mins de lecture

Si vous avez comme ambition de créer une entreprise, votre projet peut solliciter l’apport financier d’une banque. Comment obtenir un crédit bancaire ? Quelles sont les conditions à respecter ? En cas de refus, quelles sont les alternatives ?

Un dossier bien soigné pour obtenir un prêt bancaire

Présenter un dossier bien soigné de votre projet de création aux établissements bancaires lorsque vous déposez votre demande de crédit bancaire. Avant de solliciter un crédit auprès d’une banque, il est essentiel que votre dossier de création d’entreprise soit bien avancé. Votre plan de financement intégré à votre business plan démontre la crédibilité de votre projet. L’acceptation de votre demande de prêt dépend de la fiabilité financière de vos études.

Votre business plan regroupe les ressources comparées aux besoins nécessaires lors du démarrage de votre activité. Les besoins regroupent : les frais d’établissement, les immobilisations incorporelles, les immobilisations financières, la trésorerie de démarrage, les besoins en fonds de roulement. Les ressources comprennent : les capitaux propres, les capitaux empruntés. Votre plan de financement doit être réaliste en présentant une prévision de trésorerie suffisante.

Bien négocier avec votre banquier

Le dossier que vous allez présenter au banquier doit être bien ordonné et propre. Classez par ordre tous les documents à présenter. Ils doivent être facilement repérables. Assurez-vous d’avoir un business plan complet : études de marché, plan commercial et marketing, plan de trésorerie.

Avant d’aller au rendez-vous avec votre banquier, vos tenues doivent être présentables : vêtement, coiffure… Une fois votre dossier bien ficelé, présentez-le à votre banquier. L’atmosphère est rude et vous ne savez par où commencer. Lorsque votre interlocuteur bancaire vous demande de présenter votre dossier, étalez calmement votre projet. Soyez tranquille et répondez aux questions posées avec précision. Le stress et la nervosité ne sont pas bon signe pour vous.

Quelles alternatives en cas de refus ?

Si votre demande de prêt est refusée, il doit y avoir des arguments et motifs. Si les motifs de refus vous semblent discutables, saisissez un médiateur de crédit. L’intervention d’un médiateur de crédit est gratuite. Il assure l’intermédiaire entre l’établissement financier et les entreprises. Le refus de votre dossier est une occasion pour faire le point sur votre business plan.

Vous pouvez également solliciter l’aide d’un organisme comme la chambre de commerce et d’industrie pour vous apporter un second regard sur les objectifs. Cet accompagnement plus personnalisé et plus poussé n’est pas gratuit. Vous pouvez aussi embaucher un expert afin de fixer le financement qui s’adapte à votre activité. Sa rémunération dépend du montant du prêt accordé ou à la réussite de la mission. Vous pouvez également démarcher d’autres établissements bancaires. Ils n’ont pas tous les mêmes critères.

Plan du site