Dissolution d’une société : quelles sont les causes ?

On peut voir de nombreuses causes d’origine à la dissolution et à la disparition d’une société. Ces derniers se résultent par les statuts, les tribunaux et les associés. Bien souvent, cette dissolution peut être une sanction pénale des tribunaux. Quelles sont les causes d’une dissolution d’une société ? Les voici.

Les causes d’une dissolution d’une société

Devant les difficultés d’une société, il se peut que les associés prennent les décisions de cesser les activités. On peut voir dans l’article le Code civil pour définir les causes d’une dissolution. Par exemple, la durée de vie des entités qui s’étend à 99 ans. À l’arrivée du terme, les associés peuvent choisir deux options de cesser ou de renouveler la durée.

L’extinction ou la réalisation de l’objet social est basée sur la création de l’entreprise. Le but de cette base est d’accomplir l’opération ponctuelle. L’achèvement de ce but entraine une dissolution de la structure. Le pouvoir de dissoudre la société reste possible en condition de l’existence de la mésentente envers la mésalliance paralysante du fonctionnement de l’entité. Si vous pensez de cesser votre activité et de fermer votre entreprise, tournez vous aux experts de Le blog de dirigeant pour connaitre les démarches à suivre concernant la fermeture de siège social.

La suite de la dissolution

Après la dissolution de la société, la liquidation intervient. Durant ces évènements le délai se chiffre de trois ans au maximum. Ensuite, la mention société en liquidation s’apparait sur les documents sociaux. Si l’on ne prononce pas la liquidation au cours de son aboutissement, l’intéressé devrait saisir le tribunal de commerce.

Cette dissolution de société peut engendrer une fermeture définitive. La constitution de la dissolution et de la liquidation est différente en subsistant entre elles. Les évènements sont bien distincts. Durant la liquidation, la personne intervient pour gérer et représenter l’entreprise. Par contre, le terme dissolution se prononce par les associés ou le juge.

Les dossiers de la dissolution

Les dossiers de liquidation et la dissolution constituent quelques différences. Pour la dissolution, l’entité dépose l’acte qui constate cette dissolution au greffe. Cet acte est enregistré et accompli auprès de SIE ou le service des impôts des entreprises. Ensuite, une pièce qui justifie l’identité du liquidateur s’il n’est pas le représentant légal.

Une pièce qui déclare la filiation et non-condamnation du liquidateur s’il n’est pas le représentant légal. Sachez que ces déclarations et justifications sont avant la dissolution. Et le formule M2 avec une preuve de parution dans le JAL ou journal d’annonces légales. Si vous avez besoin de modèles d’annonces légales, vous pouvez télécharger gratuitement. On vous conseille le modèle le plus adapté. Faites bien vos choix de types d’annonce légale.