Qu’est-ce que la conduite du changement ou « change management » ?

change management

Publié le : 01 mai 20234 mins de lecture

Qu’il s’agisse de la révolution numérique, des nouveaux besoins du marché, ou encore de l’évolution des pratiques managériales, le monde de l’entreprise est confronté à des mutations permanentes. Afin de rester compétitive, une société doit nécessairement passer par une phase de réorganisation et de changement. Pour mener à bien ces transformations essentielles, un accompagnement méthodique est nécessaire. C’est l’essence même de la conduite du changement.

Conduite du changement en entreprise : de quoi s’agit-t-il ?

Fréquemment désignée par le terme de « change management », la conduite du changement est une notion intimement liée aux transformations qu’est susceptible d’engager une entreprise quant à son fonctionnement. Pour qu’un projet de réorganisation s’accomplisse de manière optimale, un accompagnement basé sur une méthodologie distinctive s’avère indispensable. Les changements à entreprendre peuvent affecter l’ensemble des sphères d’une société. Parmi les exemples les plus fréquents qui relèvent du change management, citons :

  • La réorientation de l’activité professionnelle ;
  • La modernisation des outils de production ;
  • La digitalisation et la numérisation des services.

Le recours à une conduite du changement est fréquent dans le cadre d’un changement dit « organisé » : les transformations provoquent une rupture conduisant à une réorganisation nécessaire de l’entreprise. Les objectifs du « change management » sont inspirés de divers théories et concepts psychologiques, dont le Diamant de Leavitt.

Quels sont les enjeux inhérents au « change management » ?

La réussite d’une conduite du changement implique la prise en considération de différents éléments et défis à relever :

  • Susciter l’adhésion du personnel : un projet de changement doit être négocié et accepté par l’ensemble des collaborateurs d’une entreprise.
  • Élaborer une stratégique en adéquation avec les besoins de l’entreprise : une approche holistique est indispensable dans l’accomplissement d’une conduite du changement. L’entreprise doit être prise en compte dans sa globalité. Aucune des dimensions qui la composent n’est à négliger (facteur organisationnel, humain, etc.).
  • Bouleverser les habitudes : si la routine possède un caractère rassurant, elle constitue aussi un frein au renouveau.
  • Promouvoir l’évolution des talents et des compétences : incitez vos collaborateurs à entreprendre des formations salutaires pour l’avenir de l’établissement.
  • Opter pour une transformation sur la durée : pour que les mutations entreprises soient efficaces, elles doivent être pérennes.

Conduite du changement : comment la piloter et la mettre en place ?

Mettre en place une stratégie de « change management » implique de s’appuyer sur une méthodologie stricte et de procéder de manière progressive. Voici quelques-unes des étapes clés à respecter :

  • Identifier les besoins et les objectifs : vous devez déterminer quelles sont les raisons qui vous poussent à entreprendre une conduite du changement. Vous serez ensuite en mesure de définir les objectifs à atteindre et de vous fixer un cap pour y parvenir.
  • Travailler en équipe : conduire un changement est une tâche complexe qui nécessite d’être solidement entouré. Il apparaît crucial de collaborer avec des personnes convaincues du bien-fondé du projet et motivées.
  • Faire un état des lieux et dresser un plan d’action : un diagnostic permet de repérer les points forts et les points faibles de votre société. Une fois l’état des lieux effectué, attachez-vous au plan d’action. Veillez à y intégrer chacune des phases du projet, ainsi que les contraintes et les résultats escomptés.
  • Contrôler les résultats : utilisez des outils de pilotage adéquats, tels les indicateurs de performances (ou KPI).

Plan du site